Dans la Joie de ton Alliance

La joie de l’Alliance que le Seigneur veut nous donner est celle de se savoir aimer, de se savoir appeler, et de se savoir dans une relation de confiance avec Lui. Le Seigneur établit une relation-alliance de ce genre entre Lui et chacun de nous pour nous façonner à son image : Miséricordieux comme le Père.

La liturgie du carême nous invite à nous laisser réconcilier avec Dieu. Qu’est-ce que nous devons faire pour y arriver, pour que DIEU soit miséricorde dans notre vie, dans ma vie. Je crois que c’est Dieu lui-même qui doit faire les premiers pas, et moi de l’accueillir. Permettre à Dieu d’être Dieu dans ma vie, pour me rejoindre en ce lieu si intime et si secret de ma vie, où je ne veux pas aller ou du moins regarder en toute franchise.

Je pense que se laisser réconcilier avec Dieu signifie accepter Dieu tel qu’Il est afin que je puisse m’accepter tel que je suis. Ne pas rechercher à modifier sa façon d’être, son Identité propre est la clef qui peut ouvrir la porte de notre cœur, de notre intimité.  Il sera ainsi Lui-même et je serai moi-même. Deux êtres qui se rencontrent en toute franchise et sincérité. Il y a en nous un si fort désir que les gens nous acceptent tel que nous sommes, j’imagine que Dieu a cette aspiration. Dieu veut être accepté tel qu’Il est. MAIS QUI EST-IL VRAIMENT ? Le Pape François ne cesse de nous le dire : Dieu est MISÉRICORDE !

L’amour-miséricordieux du Seigneur n’est pas une expression abstraite, c’est sa nature d’être. Je cite le Pape : « Par nature, il est vie concrète : intentions, attitudes, comportements qui se vérifient dans l’agir quotidien. La miséricorde de Dieu est sa responsabilité envers nous. Dieu se sent responsable, c’est-à-dire qu’il veut notre bien et nous voir heureux remplis de joie et de paix. ». Ainsi Dieu veut que nous soyons remplis de joie et de paix. Dans la joie de l’Alliance proposée par le carême !

Si je permets à Dieu d’être Lui-même en ma vie, il pourra être responsable de ma vie : la transformer par la puissance de sa miséricorde, par la puissance de son amour. Le Seigneur s’est donné une occasion d’être responsable de ma vie, celle Jubilé extraordinaire de la Miséricorde qui a commencé le 8 décembre dernier et qui durera un an, jusqu’au 20 novembre de cette année.

Nous sommes dans un temps privilégié en Église, écoutons encore le Pape : Le temps est venu pour l’ÉGLISE de retrouver la joyeuse annonce du pardon. Il est temps de revenir à l’essentiel … Le pardon est une force qui ressuscite en vie nouvelle et donne le courage pour regarder l’avenir avec espérance ».

Ainsi donc, accueillir le Seigneur tel qu’Il est en sa responsabilité-miséricordieuse, c’est m’accueillir moi-même en ma résurrection pour une vie nouvelle remplie de Joie et d’Espérance. Qu’il est bon d’être renouvelé en Lui.

Bon Carême à tous et toutes. Votre pasteur, P. Roger.

Catégories

Calendrier des archives

décembre 2022
D L M M J V S
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031