L’espérance fait vivre

Chers frères et sœurs,

Il y a presque un mois, je vous avais adressé un mot de présentation dans l’espoir de vous rencontrer sous peu. J’ai eu l’occasion de rencontrer quelques-uns d’entre vous, mais le temps de se rassembler en communauté semble s’éloigner de plus en plus. Sachez que même en ne nous voyant pas, nous savons que vous êtes là et chaque jour, mon équipe et moi tentons de réinventer nos façons de faire pour être davantage en relation avec vous.

Nous sommes aujourd’hui à quelques jours de notre entrée en Carême. Depuis près d’un an, la COVID-19 chamboule notre façon de pratiquer notre foi. Nos lieux de cultes ont été fermés, le nombre de fidèles autorisé dans les églises a été contrôlé, nous avons dû vivre différemment la communion en nous tournant vers la communion spirituelle. Mais toutes ces mesures prises pour lutter contre cette pandémie ne nous sépareront pas du Christ : « Qui nous séparera de l’amour du Christ? » (Romains 8, 35)

Rien, même le confinement, ne peut nous séparer de l’amour de Dieu moins encore du Corps du Christ, parce que nous sommes membres de ce Corps. Cette situation de Covid-19 ne peut pas non plus diminuer l’amour fraternel que nous avons construit et nourri durant notre vie. Elle doit par contre nous aider à faire grandir dans chacun de nous le sens profond du prochain dans notre vie afin de s’approcher de lui et de l’aimer mieux. Nous sommes appelés à garder notre espérance dans le Seigneur qui veille sur tous ses enfants.

Le Gouvernement du Québec permet aujourd’hui la célébration de l’Eucharistie avec dix participants. Nous aurions pu nous dire, comme d’autre, que cela n’en vaut pas la peine, mais nous avons choisi de rester toujours en habit de service pour vous offrir les messes et autres temps de prière. Nous vous proposons aussi des moyens pour nourrir votre foi par les réseaux Facebook et YouTube. Pour cela, je tiens à remercier l’équipe pastorale qui ne cesse de travailler avec les assemblées de fabrique, les employés de soutien et les nombreux bénévoles. Merci à toutes ces personnes pour leur travail.

Soyons unis les uns avec les autres pour notre entrée en carême qui est un temps de prière, de partage et de pénitence. Nous sommes invités à vivre intensément ce temps fort pour entrer en communion avec notre Dieu et notre prochain afin que nous ressuscitions avec le Christ, notre Sauveur, le jour de Pâques.

Avec foi, nous espérons toujours en un monde meilleur.

Bon début de carême.

Père Denis Kamangala, curé
Pour l’équipe pastorale

Catégories

Calendrier des archives

mars 2021
D L M M J V S
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031