Bon Carême!

Depuis mercredi dernier, par l’imposition des Cendres, nous sommes entrés dans un nouveau temps liturgique, un temps de conversion. Le carême est un temps favorable pour nous laisser réconcilier avec Dieu (cf. (2 Co 5, 20). Un temps favorable pour choisir et rechoisir le Christ.

Le Carême est un temps d’espérance pour choisir d’écouter la voix de Jésus en acceptant de porter avec Lui la croix… nos petites croix. C’est un temps d’abandon pour développer une maturité spirituelle. C’est un temps exigeant qui demande à faire, dans l’Esprit, des discernements, des renoncements et des choix si nous voulons vivre en conformité avec la Parole de Dieu.

Le Carême est un temps pour être avec Dieu. Un temps pour vivre en cohérence avec notre baptême. Un temps pour vivre selon l’évangile. Un temps pour aimer, vivre, partager et pour se donner.

Le Carême est un temps de combat spirituel contre le péché et contre les structures du péché.

C’est un temps pour s’ouvrir à la grâce de Dieu. Un temps favorable pour célébrer régulièrement la miséricorde de Dieu dans le sacrement de la Réconciliation.

Le Carême, c’est quarante jours. Quarante jours pour nous préparer à accueillir le Ressuscité dans nos vies. Quarante jours pour vivre de façon active l’entraide et la solidarité dans la prière et les actions humanitaires.

Le Carême est un temps de conversion pour nous laisser façonner par le Seigneur. La conversion est le chemin que le Seigneur ouvre devant nous. « Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle. » (Mc 1, 15). Se convertir, c’est accepter de faire la volonté de Dieu. Se convertir, c’est accepter d’aller rejoindre Jésus dans le désert pour être avec Lui. Se convertir implique une rupture avec ses vieilles habitudes, ses vieux démons. Saint Paul nous dit dans la lettre aux Corinthiens : « Si quelqu’un est dans le Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. » (2Co 5, 17). Se convertir implique une nouvelle manière d’être, de regarder le monde, de vivre avec ses prochains, sa famille, ses collègues de travail…

Tout au long de ce Carême, demandons au Seigneur de convertir nos pensées, nos cœurs et nos actes. Prions les uns, les unes pour les autres pour qu’ensemble nous choisissions d’embarquer dans le train de l’aumône, du jeûne et de la prière.

Avec toute l’équipe pastorale, je vous souhaite un bon Carême sous le regard de Dieu!

Soyez bénis+

Père Jean Roudy DENOIS, psj

Curé

Catégories

Calendrier des archives

mars 2019
L M M J V S D
« Fév    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031