SEIGNEUR, QUE DEVONS-NOUS FAIRE?

Dans une rencontre de catéchèse avec des enfants de 8-11 ans, la catéchète écrivait sur un grand tableau le mot AVENT en lettres moulées. C’était le thème de la catéchèse. Soudain, un des enfants levait la main et lui dire : « Il y a une faute d’orthographe. » « Avant » ne s’écrit pas avec un « e » mais avec un « a ». La catéchète lui répondait avec une voix douce: « Rassure-toi, il n’y a pas de faute d’orthographe. »

Pourquoi écrit-on « Avent » avec un « e »? Le mot « Avent » vient du latin « adventus » qui signifie « arrivée, venue, avènement ». L’Avent (Tempus Adventus) est un temps favorable que l’Église nous offre pour nous préparer intérieurement à célébrer la venue du Christ. Le temps de l’Avent nous invite à disposer nos cœurs à devenir la mangeoire, le berceau dans lequel Jésus pourra naître à Noël. C’est un temps pour développer une belle amitié avec Jésus dans la prière.

L’Avent n’est pas un temps triste. Nous attendons dans la joie la naissance de notre Sauveur, l’Emmanuel. Les lumières de l’Avent expriment cette attente joyeuse qui vient illuminer, réchauffer les différents hivers de nos vies.

Le temps de l’Avent compte quatre dimanches avant Noël. La couleur liturgique est le violet. On ne chante pas le Gloria. Le premier dimanche marque aussi l’entrée dans une nouvelle année liturgique. Cette année 2018, l’Avent débute le dimanche 2 décembre et se termine le lundi 24 décembre. Voici le thème proposé : « Seigneur, Que devons-nous faire? » (Lc 3, 10) et le chant-thème: « Oui, nous t’attendons. »

« Oui, nous t’attendons, toi le Fils de Dieu[1]. » Toute attente bouscule, dérange les agendas, nos manières de faire, nos zones de confort. La vierge Marie est la première qui s’est laissée déranger pour accueillir le projet salvifique de Dieu pour l’humanité en donnant naissance à son Fils Jésus.

Avec Marie, Notre Dame de la Nativité, en unité pastorale, préparons-nous à recevoir Jésus, le Verbe incarné. Pour nous aider, le comité paroissial de liturgie nous propose cinq itinéraires de croissance spirituelle :

  • Deux célébrations du pardon suivies des confessions individuelles dans nos deux églises.
  • La traditionnelle couronne de l’Avent avec ses 4 bougies.
  • Un verset à méditer à chaque semaine dans le feuillet paroissial.
  • Un tableau des intentions sera installé à l’entrée de nos deux églises sur lequel nous pouvons écrire nos intentions de prière et inviter la communauté à porter dans les célébrations les joies et les peines de nos contemporains.
  • Ma petite « lumière » de l’Avent. Durant les quatre dimanches de l’Avent, après l’homélie, en résonnance à la Parole de Dieu, le prêtre laissera un temps d’intériorité pour que chaque membre de l’assemblée puisse écrire sur une feuille de papier sa propre réponse à la question « Seigneur, que devons-nous faire? » Et, ce sera sa petite lumière de l’Avent.

Frères et sœurs, avec toute l’Église, faisons de l’Avent, ici à Saint Bruno-Saint Basile, un temps d’intimité avec Jésus et de solidarité fraternelle avec nos frères et sœurs qui attendent une main, une parole de réconfort.

Bonne attente dans l’espérance!

Père Jean Roudy Denois, psj, Curé

[1]– Refrain du chant-thème pour l’Avent 2018

Catégories

Calendrier des archives

décembre 2018
L M M J V S D
« Oct    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31