URGENCE DE RENOUVELLEMENT DANS L’ÉGLISE POUR RÉALISER LA MISSION D’ÉVANGÉLISATION

Dans le contexte actuel au Québec, on parle de Charte de la laïcité, on assiste au développement de nombreuses petites églises de différentes confessions religieuses (chrétiennes ou autres), on voit la construction de nouveaux temples et de mosquées…

Même si de nombreuses traditions chrétiennes et les valeurs évangéliques ont servi de fondements à la société québécoise et sont intégrées dans notre vécu personnel et collectif, la référence explicite au religieux n’est plus là.

Dans ce Québec, la paroisse n’a plus le rôle d’axe intégrateur des différents aspects de la vie.  Nous avons divers réseaux, nous appartenons à divers réseaux : famille, milieu de travail, loisirs, etc.  La communauté chrétienne est un de ces réseaux et le mode d’appartenance est à nuancer selon les personnes.

Par ailleurs, lorsque nous voulons proposer l’Évangile dans le monde moderne ou post-moderne, nous nous heurtons à ce que nous pourrions appeler de l’indifférence.  Il est tout simplement possible de vivre sans référence à Dieu aujourd’hui.  Et, pour plusieurs personnes, cette référence se fait à un être suprême que nous ne sommes pas obligés de définir et qui n’est pas le Dieu de Jésus Christ.

En plus de cette esquisse du rapport entre la société québécoise et la religion catholique, il est nécessaire de mentionner la situation financière plus que précaire de nombreuses paroisses et de plusieurs diocèses.  Dans notre diocèse, pour la première fois, l’année dernière, le diocèse et plus de la moitié des paroisses étaient déficitaires.

Du 7 au 28 octobre, des évêques du monde entier étaient réunis pour le Synode sur la Nouvelle Évangélisation. Devant le constat de la diminution des catholiques dans les pays de chrétienté, ils ont réfléchi sur la façon de ré-évangéliser ceux qui ont déjà été baptisés et qui se sont éloignés de l’Église.

Dans notre diocèse, Mgr Gendron a demandé aux membres des assemblées de fabrique, d’équipe pastorale et de Conseil d’orientation pastorale de se rassembler pour réfléchir sur «L’urgence de renouvellement dans l’Église pour réaliser la mission d’évangélisation».  Le 11 novembre 2012, les questions soumises par le diocèse ont donc été abordées par 32 personnes : membres de l’équipe pastorale, des assemblées de fabrique de Saint-Basile et de Saint-Bruno, du personnel de soutien et de divers comités de l’Unité pastorale.

À partir de ce que nous voyons dans la société québécoise, de l’âge moyen des paroissiens, des personnes engagées en Église, du peu de relève et de la situation financière difficile des diocèses, nous avons réfléchi sur l’avenir de l’Église catholique au Québec et le rôle de la paroisse.

Cette rencontre est un premier pas, d’autres sont à venir dès janvier.

Danielle Provost, coordonnatrice des activités paroissiales

 

Tags:  

Catégories

Calendrier des archives

mai 2019
L M M J V S D
« Mar    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031